Braconniers et Big Five !
5 (100%) 1 vote

L’Afrique, terrain de chasse privilégié

En 1950, en Afrique centrale. Pour chercher l’aventure et prouver leur puissance, de riches occidentaux viennent flinguer un bouquet d’animaux de la savane. Les chasseurs privilégient les grosses bêtes pour décorer leur salon avec une tête de buffle, de lion, de léopard ou de belles défenses d’éléphant.

Parfois sportive la chasse est commerciale quand elle permet de s’approprier l’Ivoire des défenses d’éléphant. Pendant longtemps cette chasse de masse servait à préserver les terres agricoles des Hommes.

De sauvages massacres

De 1944 à 1946, un chasseur chargé de la surveillance des travaux du chemin de fer tue 996 rhinocéros, 81 éléphants et 29 buffles à lui seul. Même si ces espèces sont protégées, des éco-safaris proposent de tirer sur les animaux avec des fléchettes le temps d’une photo. Cette pratique est de plus en plus interdite en Afrique. Cependant, les organisateurs capturent des animaux, les élèvent et les vendent à de riches chasseurs.

L’Homme victime lui aussi

La cohabitation avec ces grands animaux n’est pas sans posé problème. En 1898, deux lions s’attaquèrent à un chantier ferroviaire entre Mombassa et le lac Victoria. Ils étaient d’une taille imposante (2,60 mètres de long pour une hauteur à l’épaule de 1,20 mètre) et vivaient dans une tanière sous la roche. Ils ont dévoré 40 ouvriers pendant 9 mois.

Lions mangeurs d’Hommes exposés au Field Museum à Chicago.

Le film Chand de 1927 réalisé par Merian Cooper et Ernest Schoedsack résume bien la relation entre les hommes et les animaux sauvages. On y voit à un moment un troupeau d’éléphant qui détruit un village en Thaïlande.

Le concept de Big Five

Le « Big Five » a été inventé par Ernest Hemingway. Cet écrivain considérait que pour vivre pleinement l’expérience de la chasse il fallait avoir abattu un buffle, un lion, un léopard, un éléphant et un rhinocéros. Kendall Jones est la plus jeune personne à avoir abattu ces 5 animaux. Elle n’avait que 14 ans.

Kendall Jones et son fusil.

Le web scandalisé !

Les photos qui sont partagés sur les réseaux sociaux par les médias scandalise les internautes. Des mouvements de protestation se développe afin de dénonce le braconnage illégal. Des personnalités comme Juan Carlos ou les enfants de Donald Trump ont déchainé la colère de beaucoup de monde. Wayne Lotter est mort en donnant sa vie pour la sauvegarde des espèces en voie de disparition en Afrique.