Les séries-audio : du web à la télévision !
5 (100%) 2 votes

Un fantastique succès

2017 a été l’année de l’innovation médiatique sur Internet, avec notamment la sortie de deux séries-audio. L’une réalisée par Cyprien intitulée « l’épopée temporelle » retrace les aventures d’un jeune garçon qui voyage à travers le temps. La second série plus ou moins attendue est celle d’Antoine Daniel, Youtubeur connu pour publier peu souvent mais qui, à chaque nouvelle vidéo fait un carton sur YouTube.

La différence de vues et de like entre les deux créateurs n’est pas flagrante malgré leur différence d’abonnés. En effet, la série-audio de MrAntoineDaniel présente un scénario plus cohérent que son rival. Aujourd’hui Futoojo, l’éléphant du web s’intéresse à ce phénomène d’hier qui devient le succès d’aujourd’hui.

Une tendance de retour

Ce succès s’est construit il y a plus de 5 ans autour de la série-audio « Le donjon de Naheulbeuk » devenu culte rapidement. Cette série a imposé son style dans la société faisant fuir les concurrents. Voilà qu’en 2017, des YouTubeurs se lancent dans la création de série-audio tandis que Canal + a diffusé lundi 10 juillet la bande-annonce de Calls, une fiction sonore de Timothée Hochet qu’elle lancera à l’automne. Pour autant ce type de série ne date pas du 21 ème siècle.

Les fictions sonores existent depuis les années 1920 et sont nées à la radio comme l’explique au HuffPost Etienne Noiseau, fondateur et rédacteur en chef de Syntone, une revue web consacrée à l’art radiophonique.

donjon-naheulbeuk

Pour la petite histoire…

« À l’origine on parlait de théâtre radiophonique. C’est la première forme d’expression à la radio ». Ce genre à part entière s’est ensuite constamment développé avec des événements fondateurs comme « La Guerre des mondes » en 1938, ce célèbre épisode où Orson Welles raconte une invasion par les extraterrestres et qui aurait provoqué l’affolement de milliers d’Américains. « Dès les balbutiements de la fiction audio, les artistes s’en sont saisi pour le détourner sous des formes très diverses mêlant texte et improvisation », explique Etienne Noiseau, également auteur d’une fiction radio et de nombreux reportages.

En 1951, la BBC diffuse le premier feuilleton sur les ondes, « The Archers », qui raconte la vie d’une petite communauté rurale en Angleterre. Toujours produite, la saga compte plus de 17.000 épisodes.

the-archers

Progressivement on parle de « dramatique radiophonique » pour aboutir à ce qu’on connait aujourd’hui, la fiction radiophonique notamment explorée par France Culture qui en diffuse près de sept heures de fiction chaque semaine, comme le rapporte l’Institut National de l’Audiovisuel (INA). La radio a même créé un site dédié uniquement aux fictions sonores.

C’est notamment la spécialité du journaliste Fabrice Drouelle dans l’émission « Affaires sensibles » sur France Inter. S’il revient quotidiennement sur un fait divers, il propose une fois par semaine, un récit fictif.

Un avenir glorieux

Fortes de leurs succès les séries-audio sont susceptibles de devenir un rituel auprès des influenceurs du web. Après la sorti de leurs livres ou marque de vêtement, on peut s’attendre à voir prochainement les tendances remplies. Squeezie va t’il se laisser tenter ?

Summary
Les séries-audio : du web à la télévision !
Article Name
Les séries-audio : du web à la télévision !
Description
Découvrez la tendance d'hier revenue la mode d'aujourd'hui grâce à Cyprien et Antoine Daniel. De sa création à son évolution, qu'est devenu la série audio du 20 ème siècle. L'éléphant du web remonte le temps et vous raconte ce phénomène passé.
Author
Publisher Name
Futoojo
Publisher Logo